FR

Préparer son chien à une chirurgie


Préparer son chien à une chirurgie

Il peut arriver que votre chien ait besoin d’une chirurgie. Que ce soit pour une chirurgie de convenance comme la stérilisation ou une chirurgie plus importante comme une chirurgie abdominale, il est important de le préparer convenablement afin qu’il se sente en confiance et que l’opération se passe au mieux.

Faire une visite pré-anesthésique chez son vétérinaire

La visite pré-anesthésique va permettre au chien de se familiariser avec les lieux afin que, le jour de l’opération, le cabinet vétérinaire ne lui soit pas totalement inconnu ce qui pourrait créer du stress chez votre chien.

Il est également important de faire une visite pré-anesthétique chez le vétérinaire pour tout ce qui concerne les vérifications en amont, afin de préparer l’opération : bilans sanguins, signature de décharge si nécessaire, historique médical de votre animal etc. C’est aussi l’occasion de rencontrer le vétérinaire qui opérera votre chien et lui poser les questions que vous le souhaitez.

Respecter les recommandations des vétérinaires

En fonction de l’opération pratiquée, votre vétérinaire vous recommandera certaines pratiques plus ou moins nombreuses. Mais pour la plupart des chirurgies lorsqu’il y a anesthésie générale, votre chien doit être à jeûn 12 heures avant l’opération. En effet, sous l’effet de l’anesthésie, le chien peut régurgiter les aliments, ce qui serait dangereux. Souvent, le vétérinaire opère le matin afin de surveiller le réveil de votre animal. Votre chien ne doit donc ni boire ni manger dans la soirée et la nuit précèdent son opération. Évitez d’être stressé en amenant votre chien à la clinique car votre animal le ressentira.

Et après la chirurgie ?

Le post-opératoire est très important pour la rémission de votre chien. Des contrôles vétérinaires sont évidemment effectués mais c’est à vous de surveiller une fois votre chien revenu à la maison. Son état physique tout d’abord, vérifiez qu’il se réalimente normalement et qu’il ne se déshydrate pas. S’il y a une plaie, assurez-vous qu’elle ne s’infecte pas et nettoyez là en respectant les recommandations de votre vétérinaire.

Votre chien doit se sentir apaisé et rassuré, il a besoin de vous à ses côtés et d’attention. Assurez-vous qu’il ne soit pas seul trop longtemps dans les jours suivants l’opération. Le port d’une collerette peut être nécessaire pendant quelque temps, notamment s’il y a des points de suture. Votre animal sera alors un peu perdu et pourra avoir des difficultés à boire ou à manger. Etre avec lui permettra de le surveiller, de l’apaiser, et de veiller à l’évolution de sa santé.

N’hésitez pas à repasser à la clinique vétérinaire simplement pour dire bonjour, afin que votre chien n’y ait pas que des mauvais souvenirs.

chaque mois recevez une video sur le bien-être de votre chien et les actus de Jagger & Lewis